As round 11 of the FIA World Rallycross Championship saw 22,500 fans gather at Estering, a traditional Rallycross track near Hamburg, Germany, and 20 supercars battled it out on the tricky, mixed-surface track, GC KOMPETITION made their team debut with 3 GCK Megane R.S. RX driven by Frenchman and team owner Guerlain Chicherit, “British bomb” Liam Doran and Swede, Anton Marklund.

Glorious sunshine welcomed team GCK on Saturday morning ready for the free practice and 2 qualifiers of the day, with the two drivers familiar with the track putting down promising pace in practice – a P3 for Anton and P8 for Liam, while Guerlain used practice to familiarise himself with the very specific track layout.

Race 1 of Q1 went underway with Anton having lined up on the outside next to Andreas Bakkerud, René Münnich, Kjetil Larsen and Johan Kristofferson. Marklund put down a good start and managed to race across from the outside to tuck in behind Kristofferson and Bakkerud into the first corner, where her remains for the following laps, crossing the finish line behind Kristofferson and Bakkerud in 3rd.

The draw saw Liam and Guerlain line up together on the grid for race 4 of Q1 sandwiched between Sébastien Loeb, Niclas GrÖnholm and Kevin Hansen. Guerlain put down a great start but got squeezed from both sides by Loeb and Gronholm to sit in 4th into the first corner with Liam behind him having had to go wide to tuck in and grazing the wall in the process. Guerlain strategised to take the joker in the first lap, coming out behind Liam, with Liam jokering the following lap coming out behind Chicherit and finishing the race in 5th and 4th respectively.

Following Q1, Anton is in 9th, Guerlain in 11th and Liam in 14th overall.

Blinding amounts of dust on the ever-drying track make for exciting race action for the fans, as Liam and Guerlain lined up together again for race 2 of Q2, with Guerlain on pole and Liam sandwiched between Janis Baumanis, Robin Larsson and Timur Timerzyanov. Both got off the line well but huge contact into the first corner saw Liam forced to go far outside with the car coming to a stop before Liam regained control and continued on. Guerlain outraced Timur to tuck in behind Baumanis, holding this position until he crossed the finish line in 2nd with Liam in 4th.

Anton lined up for race 3 of Q2 in 4th position with Kevin Eriksson on his left and Andreas Bakkerud, Timmy Hansen and Sébastien Loeb to his right. A delayed start saw Anton head into the first corner in 4th position ahead of Eriksson. He managed to overtake Loeb when the Frenchman jokered but crossed the finish line in 4th having dropped behind Loeb following his own joker in the last lap.

Following Q2, Anton is in 10th, Guerlain in 11th and Liam in 14th overall.

Another dry, warm morning welcomed day 2 of the race action and Liam Doran and Anton Marklund lined up for race 2 of Q3 with Marklund on pole and Doran on the far outside with Kevin Eriksson, Robin Larsson and Oliver Bennett. Liam put down a spectacular move pushing hard to go far outside around the pack while Anton stayed on the inside finding space where Eriksson went wide and power ahead of Bennett to tuck in behind Eriksson into 2nd with Doran behind him in 3rd. Liam jokered on the 2nd lap losing some time through corner 2, with Anton jokering on the 3rd lap, pushing to come out ahead of Liam, finishing in 2nd and 3rd respectively.

Guerlain lined up on the outside alongside Mattias EkstrÖm, Niclas GrÖnholm, Janis Baumanis and Sébastien Loeb. A missed start saw Guerlain miss valuable seconds that he then tried to gain back fighting his way from the back of the pack. He jokered in the first lap and finished in 5th, having gained back enough time to still be in the top 12.

Following Q3, Anton is in 10th, Guerlain in 12th and Liam in 13th.

Following Q3, GCK are informed that the decision was taken to disqualify Doran from Q1 on Saturday for a technical infringement which pushes him into 20th overall and changes race strategy completely as it takes away any chance of a semi-final spot for Liam. The final qualifier of the last European round in Estering, Germany, saw Liam Doran on pole for race 2 with Timur Timerzyanov, Janis Baumanis, Robin Larsson and  Guerlain Chicherit on the far outside.

Both GCK drivers put down good starts allowing Liam to go tight on the inside and then far wide taking the lead, while Guerlain dropped back to take the inside line but contact with Baumanis saw them spin and stop, pushing Guerlain back into 5th place. Both positions are maintained until they cross the finish line, putting Guerlain in 13th overall following Q4, missing out on the semi-final by one point.

Race 3 of Q4 had Marklund sandwiched between Johan Kristofferson, Kevin Eriksson, Kevin Hansen and Sébastien Loeb. Marklund managed to stay out of the first corner contact, dropping behind the pack. He jokered on the first lap, racing cleanly and managing to overtake Eriksson across the finish line to finish in 4th, putting him in 9th overall securing a good semi-final spot.

As the crowds gathered for semi-final 1, Anton lined up on the grid on the 3rd line next to Janis Baumanis and behind Johan Kristofferson, Timmy Hansen, Petter Solberg and Kevin Hansen. Anton hung back slightly following the start to avoid considerable contact in the first corner and turned to take the inside line squeezing past Timmy Hansen, who in turn drove into the rear of Marklund’s Renault Megane R.S. RX twice, turning him around and causing significant mechanical damage to the car, which means the end of the race for Anton. Timmy is later disqualified for his racing behaviour, resulting in Anton finishing his race weekend at Estering with a 5th position in the semi-final.

Liam commented: “It’s an interesting one: This has actually been the most positive race this year for me although the final result looks the opposite. The car has been great, we’ve put down increasingly competitive, mostly top 4, lap times, but just had some bad luck and a few unfortunate starts which at Estering have significant impact as getting to the first corner and out of that corner decides the rest of the race. The disqualification is unfortunate as it was done by pure accident and added to us just being on the back foot. I genuinely feel that this weekend I had the best chance of grabbing a spot in the final, we put down top times, and I know the track so felt safe and comfortable to push and get those lap times. The track suits me and my style of driving and I felt comfortable pushing for this level of speed with plenty of scope for more – the team have done a great job on the car and while the final result this weekend is the worst I’ve had this season, I’m actually taking the most positives from it with the car having felt the best yet, which clearly shows we’re making significant progress.”

Anton added: “We went into weekend with the primary target being to reach the semi-finals, which we knew would be tough as it’s a very specific, tricky track and a lot of good drivers here. I initially played it safe which resulted in sometimes getting stuck in traffic but pushing for consistent enough lap times to make it safely to the semi-finals, so I’m very happy with that – we’ve made clear improvements on the car, especially since Austin, and I’ve never felt this confident in a car going into a race, so I was really looking forward to the semi-finals. The semi-final race ended quicker than expected for me, which is a shame and really disappointing; I could feel a lot of impact on the car and now looking back on the video, it explains the significant damage to the car which will be tough to repair ahead of South Africa. The team have been working super hard and will continue to do so, so we can race the final event this season and push for the best possible result that hopefully reflects the considerable improvements in performance we’ve seen over the last months.”

Guerlain added: “Estering proved a tough race weekend for GCK. It’s super exciting to see us put down these top 10 lap times and fight it out with the best of the sport but of course frustrating when we then can’t follow through consistently and get the results we are aiming for. It was a weekend full of spectacular racing and lots of contact, which was great for the thousands of fans who came in droves to watch us battle it out in the sun – I’m really thankful for their unwavering support throughout this very first season for GCK and I’m super excited to see us having progressed so significantly over the past year. Now it’s all hands on deck to get the GCK Megane R.S. RX fixed and ready for the season clincher in Cape Town, where we hope to be able to get the results to reflect this massive development of our team in our debut year.”

  

Avant dernière manche mouvementée au Championnat du monde de rallycross 2018, en Allemagne

La onzième manche du Championnat du monde de rallycross de la FIA a rassemblé 22 500 fans, à Estering, une traditionnelle piste de rallycross, près de Hamburg, en Allemagne, où 20 supercars se sont affrontées sur une piste de terre et d’asphalte étroite. GC KOMPETITION a fait ses débuts en Allemagne, avec 3 Megane R.S. RX GCK pilotées par le français et propriétaire de l’équipe, Guerlain Chicherit, la “British Bomb”, Liam Doran, et le suédois, Anton Marklund.

Le samedi matin, un soleil radieux a accueilli l’équipe GCK prête pour les essais libres et les 2 qualifications de la journée. Anton Marklund et Liam Doran, pour qui la piste n’était pas inconnue, ont signé des débuts prometteurs avec les 3ème et 8ème meilleurs temps, pendant que Guerlain profitait de l’entrainement pour se familiariser avec la piste très technique.

La première course de la Q1 a débuté avec Anton à l’extérieur de la grille de départ, aux côtés d’Andreas Bakkerud, René Münnich, Kjetil Larsen et Johan Kristofferson. Après un bon départ, Anton a réussi à s’aligner derrière Kristofferson et Bakkerud dans le premier virage, maintenant sa position jusqu’à la ligne d’arrivée. Le tirage au sort a rassemblé Liam et Guerlain pour la quatrième course de la Q1, entre Sébastien Loeb, Niclas Grönholm et Kevin Hansen.

Guerlain a effectué un bon départ, mais a été pris en sandwich par Loeb et Grönholm et s’est retrouvé 4ème au premier virage, Liam derrière lui, ayant dû faire un écart pour éviter de percuter le mur. Guerlain a stratégiquement pris le joker dès le premier tour, pour en ressortir derrière Liam, qu’il a réussi à repasser, quand son coéquipier a effectué son joker le tour suivant. Les deux pilotes ont franchi la ligne d’arrivée 4ème et 5ème.

À l’issue de la première qualification, Anton s’est classé 9ème, Guerlain 11ème et Liam 14ème du classement général.

Des quantités de poussière aveuglantes, sur la piste toujours asséchée, constituaient des courses passionnantes pour les fans, quand Liam et Guerlain se sont retrouvés pour la deuxième course de la Q2 ; Guerlain en pole et Liam pris en sandwich entre Janis Baumanis, Robin Larsson et Timur Timerzyanov. Les deux pilotes ont bien démarré, mais un important contact dans le premier virage a poussé Liam vers l’extérieur, la voiture s’immobilisant un moment avant qu’il ne puisse en reprendre le contrôle et continuer la course, pour terminer 4ème. Pendant ce temps, Guerlain a devancé Timur pour se placer derrière Baumanis, occupant cette position jusqu’à ce qu’il franchisse la ligne d’arrivée second.

Anton s’est aligné en 4ème position sur la grille, pour la troisième course de la Q2, avec Kevin Eriksson sur sa gauche et Andreas Bakkerud, Timmy Hansen et Sébastien Loeb sur sa droite. En raison d’un départ lent, Anton s’est retrouvé 4ème devant Eriksson. Il a ensuite dépassé Loeb, lorsque le français est entré dans le joker, mais a franchi la ligne d’arrivée en 4ème position, sur les talons de ce dernier, après être sorti du joker.

À la fin de la deuxième manche qualificative, Anton s’est classé 10ème, Guerlain 11ème et Liam 14ème. C’est sous une forte chaleur que se sont déroulées les courses du dimanche. Liam Doran et Anton Marklund se sont retrouvés pour la deuxième course de la Q3, Marklund en pole et Liam à l’extérieur, Kevin Eriksson, Robin Larsson et Oliver Bennett complétant la grille.

Liam a effectué un spectaculaire mouvement par l’extérieur, autour du peloton, pendant qu’Anton est resté à l’intérieur, dépassant Bennet pour venir se placer deuxième derrière Eriksson, Liam sur ses talons en troisième position. Liam a effectué son joker dans le deuxième tour, mais a perdu du temps dans le second virage. Anton, quant à lui, a effectué son joker dans le troisième tour, et a tout donné pour ressortir devant Liam, les pilotes ont respectivement fini 2ème et 3ème.

Guerlain, s’est aligné à l’extérieur de la grille, aux côtés de Mattias Ekström, Niclas Grönholm, Janis Baumanis et Sébastien Loeb. Un départ manqué lui a fait perdre de précieuses secondes, qu’il a ensuite tenté de rattraper depuis l’arrière du peloton. Il a effectué son joker dans le premier tour et a terminé 5ème, ayant gagné suffisamment de temps pour rester dans le top 12.

Anton s’est classé 10ème, Guerlain 12ème et Liam 13ème de la Q3.

Après la troisième qualification, GCK a été informé de la disqualification de Doran pour la Q1 du samedi, en raison d’une infraction technique, ce qui l’a propulsé au 20ème rang, changeant complètement sa stratégie de course et réduisant toute possibilité de se qualifier pour les demi-finales.

Guerlain Chicherit, à l’extérieur, et Liam Doran, en pole position, ont affronté Timur Timerzianov, Janis Baumanis et Robin Larsson pour la dernière qualification, à Estering. Les deux pilotes GCK ont pris un bon départ, permettant à Liam de rester à l’intérieur et de prendre l’avantage de la course. Au moment où Guerlain se rabattait vers l’intérieur, un contact avec Baumanis les a fait partir en tête à queue puis s’arrêter, repoussant Guerlain à la 5ème place. Les pilotes ont maintenu leurs positions jusqu’à ce qu’ils franchissent la ligne d’arrivée, Guerlain se plaçant 13ème à la fin des qualifications et manquant d’une place l’accès aux demi-finales.

Pour la 3ème course de la Q4, Marklund était pris en sandwich entre Johan Kristofferson, Kevin Eriksson, Kevin Hansen et Sébastien Loeb. Marklund, derrière le peloton, a réussi à rester en dehors des contacts du premier virage. Il a ensuite effectué son joker dans le premier tour, et grâce à une conduite propre, il est ressorti devant Eriksson à la quatrième place, obtenant ainsi la 9ème place du classement général et s’assurant une bonne position en demi-finale.

Alors que la foule se rassemblait pour la première demi-finale, Anton s’alignait sur la troisième ligne de la grille de départ, aux côtés de Janis Baumanis, derrière Johan Kristofferson, Timmy Hansen, Petter Solberg et Kevin Hansen.

Anton s’est légèrement écarté après le départ pour éviter un important contact dans le premier virage et s’est rabattu vers l’intérieur contre Timmy Hansen, qui l’a percuté à deux reprises à l’arrière de la Renault Megane R.S. RX, provoquant un tête-à-queue de Marklund, et causant des dommages mécaniques importants à la voiture, ce qui signifiait la fin de la course pour Anton. Timmy a par la suite été disqualifié pour son comportement en course. Anton termina ainsi son week-end de course, à Estering, avec une 5ème place en demi-finale.

Liam a commenté : « C’était une course intéressante, la plus positive de cette année pour moi bien que le résultat final soit différent. La voiture était excellente, nous avons enregistré des temps de plus en plus compétitifs, nous étions principalement dans le top 4 des meilleurs temps au tour, mais nous n’avons eu que de la malchance et quelques départs malheureux qui, à Estering, ont un impact significatif dans le premier virage, pour le reste de la course. La disqualification est malheureuse, car involontaire et cela nous a laissé sur la touche. Je pense vraiment que ce week-end j’avais les meilleures chances de décrocher une place en finale. Nous avons établi les meilleurs chronos et la piste convenait à mon style de conduite, alors je me sentais à l’aise pour atteindre ce niveau de vitesse, tout en ayant encore une marge de progression possible.  L’équipe a fait un excellent travail sur la voiture et même si ce week-end est mon pire résultat de la saison, je n’en retiens que le positif : la voiture est encore mieux qu’avant, ce qui montre clairement que nous réalisons des progrès significatifs. »

Anton a ajouté : « Nous avons débuté ce week-end avec l’objectif principal d’atteindre les demi-finales, ce qui, nous le savions, serait difficile car c’est une piste très technique, et nous nous battons contre de bons pilotes. Au départ, j’ai joué la sécurité, ce qui m’a parfois coincé dans les embouteillages, mais j’ai poussé afin d’obtenir des temps au tour suffisamment constants pour me qualifier en demi-finale, alors je suis très heureux de cela. Nous avons nettement amélioré la voiture depuis Austin, je ne me suis jamais senti aussi confiant dans une voiture, alors j’étais vraiment impatient de courir en demi-finale. La course en demi-finale s’est terminée plus vite que prévu, ce qui est dommage et vraiment décevant. Je pouvais ressentir beaucoup de chocs, que j’ai pu voir en vidéo, et qui ont causés des dégâts importants sur la voiture, qui seront difficiles à réparer avant l’Afrique du Sud. L’équipe a travaillé d’arrache-pied et continuera afin que nous puissions participer à la dernière course de la saison, et obtenir le meilleur résultat possible, ce qui, espérons-le, reflétera les améliorations considérables des performances que nous avons observées au cours des derniers mois. »

Guerlain a complété : « Estering fut un week-end mouvementé pour GCK. C’était super excitant de voir que nous enregistrions ces 10 meilleurs temps au tour, et que nous luttions avec les meilleurs de la discipline, mais bien sûr nous sommes frustrés de ne pas avoir pu continuer ainsi et obtenir les résultats que nous visions. Ce week-end fut riche en courses spectaculaires et en contacts, ce qui était formidable pour les milliers de fans qui sont venus en masse nous regarder se disputer. Je suis vraiment reconnaissant de leur soutien indéfectible tout au long de cette première saison pour GCK, et je suis super heureux qu’ils aient pu voir notre progression significative au cours de cette année. Maintenant, tout le monde est sur le pont afin de préparer les Megane R.S. RX GCK pour le dernier round de la saison au Cap, où nous espérons pouvoir obtenir les résultats reflétant le développement massif de notre équipe, lors de notre première année. »