As round 8 of the FIA World Rallycross Championship saw 29,000 fans gather in Riga, Latvia, 20 supercars battled it out on the picturesque, technical, sold-out track close to Riga Old Town, and GC KOMPETITION celebrated the debut of the team and the GCK Megane R.S. RX in the Baltics and the 2nd race of British driver Liam Doran for GCK with both cars reaching the semi-finals, showcasing some of the strongest, most determined and improved racing seen this season.

With the free practice and first learnings on the Latvian track on Saturday behind GCK, the team worked on both Megane R.S. RX to adjust technically to this demanding track, ready for what promised to be some fast, difficult racing in Q1.

Sunshine and a dry track welcomed Guerlain Chicherit as he found himself sandwiched between Grégoire Demoustier, Sébastien Loeb, Timur Timerzyanov and Kevin Eriksson for race 1 of Q1.

Putting down a good start, Guerlain managed to fight Timerzyanov into the first corner. While Loeb took the lead, Chicherit continued behind him with Timerzyanov hot on his heels. He took the joker strategically in lap 2, coming out in 3rd from where he carefully managed the distance to Timerzyanov in front of him to finish the race in 2nd having managed to push ahead of Timur when the Russian jokered.

Race 4 of Q1 saw Liam sandwiched between Niclas Grönholm, Robin Larsson, Johan Kristofferson and Kevin Hansen. Following a good start, Liam managed to safely come out of a first corner squeeze with significant contact from Hansen. As Grönholm returned to the track having been pushed into the dirt, he drove straight into Liam’s side at high speed, damaging the rear suspension of the Megane R.S. RX. Incredibly, and to the delight of the fans, Doran managed to keep the car straight and continued ahead of Gronhölm, only losing position to him to finish 3rd when he jokered in the last lap. Following Q1, Chicherit sat in P9 overall with Doran in P13.

As the crowds filled up the grandstands in the glorious sunshine, race 2 of Q2 had Doran line up to the start line between Toomas Heikkinen, Janis Baumanis and Grégoire Demoustier &  Kevin Hansen.

The first corner continued to provide some of the most controversial race action seen this season, as contact with Hansen saw Doran pushed into the dirt losing traction and ending up last of the pack, where he was stuck in traffic before being able to overtake Demoustier. In 4th position, Liam strategically took the joker in lap 2, overtaking Kevin Hansen in the process and proceeded to finish in 3rd behind Heikkinen and Baumanis, 11th overall at the end of day 1.

Race 3 of Q2 saw Guerlain line up at the start line with Andreas Bakkerud, Nico Müller, Niclas Grönholm and Timur Timerzyanov.

Chicherit put down a good start; As the pack descended into corner 1, a massive brawl ensued and Chicherit got spun around before being able to find his line again and pushing on as 4th in the pack, finishing 4th behind Bakkerud, Grönholm and Timerzyanov, 10th overall at the end of day 1, leaving both GCK drivers within the Top 12 following Saturday’s racing.

Following rain throughout the night, a drying track welcomed the teams on Sunday morning.

Race 2 of Q3 saw Guerlain line up between Sébastien Loeb as well as Kevin Eriksson, Robin Larsson and Alex Wurz. Able to avoid first corner mayhem, Chicherit got tapped by Eriksson and Larson but managed to escape to tuck in behind fellow frenchman Loeb, and raced cleanly to finish in 2nd, putting him 8th overall following Q3.

Doran started in race 3 of Q3 on the far outside next to Timur Timerzyanov, Baumanis, Scheider and Grönholm. While Liam managed to avoid the ensuing race carnage into turn 1 putting him into 2nd out of the 1st corner, he was then pushed out by Baumanis into the dirt leaving him last of the pack and forced to joker in the first lap and stuck in traffic for the remainder of the lap, finishing 15th overall following Q3.

Packed grandstands witnessed Liam line up for Q4 between Demoustier and Wurz with Larsson and Bennett on the outside. A fantastic start saw him head first into the corner, leading the race and finishing 1st. He spectacularly managed to race back the time he needed to finish in 12th overall, bagging a semi-final spot.

Guerlain started his Q4 between Kevin Hansen and Timo Scheider with Kevin Eriksson and Niclas Grönholm on the outside. Another great start by Chicherit saw him tuck in second behind Hansen with him losing one position to Grönholm after he jokered, finishing in 3rd and putting him in 9th overall following Q4.

Guerlain lined up for semi final 1 on the 3rd row next to Timerzyanov, behind Grönholm, Solberg, Ekstrom, Kristofferson. A tough race saw him avoid first corner contact and ensuing battles with Grönholm and Timerzyanov saw him finish 4th ahead of Solberg and Timerzyanov. A 5 second penalty for early contact had Guerlain finish the weekend in 5th in the end.

Semi-final 2 saw Liam line up on the 3rd row next to Kevin Hansen, Nico Mueller, Bakkerud, Timmy Hansen and Loeb. While he managed to escape the first corner contact unscathed, a close battle between Liam, Bakkerud and Kevin Hansen ensued.

Doran decided to joker on the 2nd lap and squeezed over the finishing line in 4th ahead of Bakkerud and Müller. Doran also received a 5-second penalty, with both GCK Megane R.S. RX finishing 5th in their respective semi-finals in Latvia.

Liam commented: “A weekend of learning for us as we arrived at a track new to me and the rest of the team. We had to make some additional changes and it was some tough racing but throughout the qualifiers, we gained confidence and speed and were able to hold our own. It was a positive weekend and we really did ourselves proud, adapting quickly and showing competitive speed in the semi-finals compared to the factory teams that have years of experience here. I’m happy and satisfied with the great improvements and changes we’re making and super stoked to be part of the team.”

Guerlain added: “A difficult weekend for us as we tried to learn the track, adapt the cars and not get caught up in too much of the first corner craziness. We lacked pace at the beginning as we tried to adapt but quickly found our way back and worked together as a team to improve where necessary. The semi-finals had both Liam and I fight hard and we gave it our all. I’m proud of team GCK today and really looking forward to how much more we can improve and achieve over the next few races. In the meantime, team G-FORS had their last EuroRX race today and both of our drivers made it into the semi-finals there as well, having shown incredible resilience, determination and skill throughout the season developing the Clios with us. I’ve got a great team around me and I’m excited to see what we can achieve over the coming months.”

 

FIA World RX Championship 2018 / Round 09, Riga 15/16-September, 2018 // Worldwide Copyright:GCKRX/McKlein
FIA World RX Championship 2018 / Round 09, Riga 15/16-September, 2018 // Worldwide Copyright:GCKRX/McKlein

 

GCK fait ses débuts à Lettonie RX

La huitième manche du Championnat du monde de rallycross de la FIA ​​a rassemblé 29 000 fans à Riga, en Lettonie. 20 supercars se sont affrontées sur la pittoresque piste technique à proximité de la vieille ville de Riga. GC KOMPETITION a célébré les débuts de l’équipe et de la Mégane R.S. RX GCK dans les pays baltes, et la seconde course du pilote britannique, Liam Doran, avec GCK. Les deux Mégane R.S. RX ont atteint les demi-finales, présentant certaines des courses les plus constantes, fortes et déterminées de la saison.

Les essais libres fut un premier apprentissage sur la piste lettone samedi, l’équipe a travaillé sur les deux Megane R.S. RX pour s’adapter techniquement à cette piste exigeante, et se préparer pour ce qui allait être une course rapide et difficile en Q1.

Le soleil et une piste sèche ont accueilli Guerlain Chicherit alors qu’il se trouvait entre Grégoire Demoustier, Sébastien Loeb, Timur Timerzyanov et Kevin Eriksson pour la première course de la Q1.

En prenant un bon départ, Guerlain a réussi à battre Timerzyanov dans le premier virage. Pendant que Loeb prenait les devants, Chicherit continuait derrière lui, avec Timerzyanov sur ses talons. Il a stratégiquement pris le joker au 2ème tour, sortant en 3ème position d’où il a soigneusement géré la distance entre lui et Timerzyanov qui était devant, pour finir la course en 2ème position après avoir réussi à devancer Timur lorsque le pilote russe a effectué son joker.

Lors de la 4ème course de Q1, Liam était en sandwich entre Niclas Gronholm, Robin Larsson, Johan Kristofferson et Kevin Hansen.

Après un bon départ, Liam a réussi à sortir en toute sécurité du premier virage suite à un contact important avec Hansen. Alors que Gronholm revenait sur la piste après avoir été poussé dans la terre, il s’est dirigé droit vers Liam, ce qui a endommagé la suspension arrière de la Mégane R.S. RX. Miraculeusement, pour le plus grand plaisir des fans, Doran a réussi à garder la voiture droite et a devancé Gronholm, perdant seulement une position pour terminer 3ème quand il est ressorti du joker dans le dernier tour. Après la Q1, Chicherit s’est classé 9ème au général, et Doran 13ème.

Alors que les tribunes se remplissaient sous un soleil radieux, Doran s’alignait sur la ligne de départ pour la deuxième course de la Q2, entre Toomas Heikkinen, Janis Baumanis et Grégoire Demoustier & Kevin Hansen.

Le premier virage a continué d’être la source d’actions les plus controversées de la saison, un avec contact avec Hansen a envoyé Doran dans la partie terre, ce qui l’a laissé dernier du peloton, d’où il était coincé dans le trafic avant de dépasser Demoustier. Liam a stratégiquement pris le joker au 2ème tour, doublant Kevin Hansen dans le processus et a terminé en 3ème position derrière Heikkinen et Baumanis, et s’est classé 11ème au général.

Guerlain s’est aligné sur la ligne de départ pour la troisième course de la Q2, avec Andreas Bakkerud, Nico Mueller, Niclas Groenholm et Timur Timerzyanov.

Chicherit a pris un bon départ, puis quand le peloton est arrivé au premier virage une rixe massive s’ensuivit et Chicherit a été poussé mais a retrouvé la 4ème du peloton. En terminant 4ème derrière Bakkerud, Gronholm et Timerzyanov, Guerlain s’est classé 10ème au général à la fin de la première journée. Les deux pilotes GCK étaient dans le top 12 après les courses du samedi.

Après avoir plu toute la nuit, une piste sèche a accueilli les équipes le dimanche matin.

Guerlain s’est aligné entre Sébastien Loeb et Kevin Eriksson, Robin Larsson et Alex Wurz, pour la seconde course de la Q3.

Capable d’éviter le chaos du premier virage, Chicherit a toutefois été battu par Eriksson et Larson, mais a réussi à s’échapper pour se glisser derrière le pilote français, Loeb, et a couru proprement pour terminer deuxième, se classant 8ème à l’issue de la troisième qualification.

Doran a débuté la 3ème course de la Q3 depuis l’extérieur, aux côtés de Timur Timerzyanov, Baumanis, Scheider et Gronholm.

Alors que Liam a réussi à éviter le carnage de course dans le premier virage et se positionner au second rang, il a été poussé par Baumanis dans la terre. Se retrouvant dernier, Liam a été forcé de prendre le joker dès le premier tour, mais s’est retrouvé coincé dans le trafic à sa sortie et a terminé 15ème au général après la Q3.

C’est devant des tribunes remplies, que Liam s’est aligné pour le Q4, entre Demoustier, Wurz, Larsson et Bennett.

Un départ fantastique lui a permis de prendre la tête du peloton après le premier virage, et de mener la course jusqu’au bout. Liam a spectaculairement réussi à remonter le temps dont il avait besoin et se classer 12ème, pour obtenir une place en demi-finale.

Guerlain a débuté sa Q4 entre Kevin Hansen, Timo Scheider, Kevin Eriksson et Niclas Gronholm.

Un autre bon départ lui a permis de se classer deuxième derrière Hansen, perdant une position face à Gronholm à la sortie du joker. En terminant 3ème, Guerlain s’est classé 9ème du classement intermédiaire après la Q4.

Guerlain s’est aligné pour la première demi-finale sur la 3ème ligne à coté de Timerzyanov, derrière Gronholm, Solberg, Ekstrom et Kristofferson. Après un contact dans le premier virage, des combats ont suivi avec Gronholm et Timerzyanov, et il a terminé 4ème devant Solberg et Timerzyanov. Guerlain a été pénalisé de 5 secondes pour un contact en début de course et a terminé le week-end en 5ème position.

Lors de la 2ème demi-finale, Liam s’est aligné sur la 3ème ligne face à Kevin Hansen, Nico Müller, Bakkerud, Timmy Hansen et Loeb. Bien qu’il ait réussi à échapper aux contacts du premier virage, un combat serré entre Liam, Bakkerud et Kevin Hansen s’en est suivi.

Doran a décidé d’effectuer son joker dans le 2ème tour et a franchi la ligne d’arrivée 4ème devant Bakkerud et Müller. Doran a également reçu une pénalité de 5 secondes, et les deux Mégane R.S. RX ont donc terminées 5ème de leurs demi-finales respectives, en Lettonie.

Liam a commenté : « C’était un week-end d’apprentissage pour nous comme que nous sommes arrivés face à une piste nouvelle pour toute l’équipe. Nous avons dû faire quelques changements supplémentaires et ce fut une course difficile, mais tout au long des qualifications, nous avons gagné en confiance et rapidité, et nous avons été en mesure de nous débrouiller. C’était un week-end positif et nous sommes vraiment fiers, nous nous sommes rapidement adaptés et nous avons montré une bonne vitesse lors des demi-finales par rapport aux équipes d’usine qui ont des années d’expérience ici. Je suis heureux et satisfait des améliorations et des changements apportés, et toujours super content de faire partie de l’équipe. »

Guerlain a ajouté : « C’était un week-end difficile, nous avons essayé d’apprendre la piste, d’adapter les voitures et de ne pas nous laissé entraîner dans la folie du premier virage. Au début, nous manquions de rythme alors que nous tentions de nous adapter, mais nous avons rapidement retrouvé notre chemin et avons travaillé en équipe pour nous améliorer. Nous nous sommes battus Liam et moi en demi-finale, et nous avons tout donné. Je suis fier de l’équipe GCK aujourd’hui et impatient de voir ce que nous pouvons encore améliorer et réaliser au cours des prochaines courses. Entre-temps, l’équipe G-FORS a disputé sa dernière course EuroRX aujourd’hui et nos deux pilotes se sont également qualifiés pour les demi-finales. J’ai une équipe formidable autour de moi et je suis impatient de voir ce que nous pourrons accomplir au cours des prochains mois. »